BOUT DE ZAN

TIANA DE LEAMAREME

 27/05/2002 - 14/02/2006

 Bout de zan, ton départ a été un déchirement indescriptible.

 Tu me manques toujours, tu étais la chienne parfaite... Ce n'est pas juste !

 Tu étais là depuis 6 mois... toi qui ne connaissais que les barreaux d'une cage, sans un coussin pour dormir... 6 mois merveilleux où tu as découvert les câlins, la liberté, le canapé, la chaleur d'un foyer, l'amour inconditionnel de ta maîtresse...

 Tu es partie trop tôt ma belle, beaucoup trop tôt ! Nous avions encore tant à partager ensemble... Comme je regrette ne n'avoir pas pu te choyer davantage...

 Repose en paix mon amour, tu es dans mon coeur à jamais.

 Ta petite maîtresse...

"Y'a plus de soleil quand je me réveille, matin chagrin, quand j'ai le mal de toi. Cassée la nuit, le jour aussi, plus faim, pas bien, quand j'ai le mal de toi. Mais quand j'ai le mal de toi, je raconte n'importe quoi, que tu ne me manques pas, que je ne t'attends pas, que j'ai des ailes, une vie nouvelle, sourire devant, souffrir dedans, je peux mentir comme ça, quand j'ai le mal de toi... Et puis l'espoir, je suis sûre de te voir, demain, ce soir, ou bien plus tard. Je ne veux plus croire qu'on nous sépare, quand j'ai le mal de toi. Ca y est, tu es là, j'entends ta voix, j'ai le coeur qui bat, tu cours vers moi, tu es dans mes bras. Je délire comme ça, quand j'ai le mal de toi..." François Feldman.